Archives de Tag: tableau conference paris

Tableau software : retour d’expérience Engie

engie-logoLors de la conférence Tableau qui s’est déroulée en mai sur Paris, ENGIE, entreprise de service en efficacité énergétique de 12000 salariés nous a offert son retour d’expérience  sur la mise en place de l’outil de reporting Tableau software.

 

Voici la synthèse de leur intervention sous la forme de questions / réponses…

 

tableau software 2016 tendances benchmark vendor 2016 self service business intelligence data discovery

Changement d’outil et choix de Tableau

 

Pourquoi avoir voulu mettre en place un nouvel outil décisionnel ?

La société avait besoin de piloter la performance sur une cinquantaine d’agences. Il y avait donc un objectif de langage commun mais également une volonté d’alléger le travail de reporting personnel.

Par ailleurs, Engie produisait régulièrement un COMEX en Excel et il était nécessaire d’avoir un outil de reporting commun efficace  et qui permette la consolidation. Le travail cumulé sur les 50 agences se chiffrait à 10 J par mois.

La production de rapports opérationnels était également trop longue.

Outre cette problématique de délai de production et de charges consommées, il y avait également deux besoins majeurs :

  • Avoir une interface ergonomique / user friendly
  • Pouvoir croiser les données

 

Quel outil était là auparavant ?

BO

Pourquoi avoir choisi Tableau Software ?

Une analyse du Gartner a permis de positionner rapidement Tableau Software et son statut de leader parmi les favoris. Une grille d’évaluation avec pondération ainsi que des cas d’études ont permis à Tableau d’atterrir dans la short list.

Quel a été l’argument clé en faveur de Tableau Software face aux concurrents?

Durant les phases de test et entretiens avec les éditeurs, Tableau, en moins de deux heures, a su reconstituer les deux trois grands rapports. Précisions que la production des tableaux a été réalisée par les chefs de projet et non les experts techniques de Tableau.

 

Mise en oeuvre

Mise en oeuvre

 

Quelle a été « l’architecture technique » retenue ?

Engie a opté pour la solution Server au détriment de Tableau Online. Ils ont donc mis en place Tableau Desktop et Tableau Server

D’où proviennent les données ?  

Tableau est connecté à un Datawarehouse qui centralise les données des différents outils du SI. Il n’y a pas de connexion à des outils de production. Au moment de la présentation, des datamart étaient en cours de préparation pour faciliter l’utilisation (en terme de jointures par exemple) et optimiser les performances.

Comment s’est déroulée la mise en place ?

Il y a une équipe qui recense les demandes et qui produit petit à petit les rapports.

Comment est gérée la sécurité des données ?

Des univers peuvent être créés par utilisateur ou groupe d’utilisateurs pour conserver un niveau de sécurité (vision uniquement de mon périmètre, mon agence) mais qui permet une lecture transverse (ensemble des données techniques, commerciales…)

Est-ce que tout s’est déroulé comme prévu ?

La prise en main de l’outil a été facile. En revanche il y a eu un temps de préparation des données  très important et relativement long (avec de longues phases de tests).

Des process ont dû être modifiés en amont pour avoir, dans les bases, davantage de données « propres ».

 

cles

 Les clés d’un projet réussi dans le temps…

 

Quelles sont les clés pour une bonne prise en main ?

Il faut limiter les freins à l’utilisation en passant du temps sur la préparation des données et la conception d’entrepôts de données intermédiaires.

ENGIE  essaye, par ailleurs, de développer une culture des champions. Par exemple, l’agence « B » réalise un rapport et le remonte. Si la direction estime qu’il peut avoir une vraie valeur ajoutée pour les autres agences alors celui-ci sera ré-appliqué dans celles-ci. C’est une politique de partage ascendant.

Comment prévenir les risques liés à l’industrialisation ?

Il faut travailler en amont pour identifier les règles de gestion des KPIS (définition commune d’un CA par exemple) pour éviter d’avoir des chiffres différents pour un même indicateur.

Comment maintient-on la compétence sur ce type d’outil ?

Dans un premier temps, il faut identifier et s’appuyer sur des ressources qui ont une appétence à la data.

Ensuite pour maintenir la compétence, il est nécessaire de pratiquer régulièrement et de s’appuyer sur les forums et le site de tableau qui représentent une source d’information extrêmement riche et permettent de répondre à de nombreuses interrogations.

 

deploiement

 Une réussite chiffrée et un déploiement conséquent à venir …

 

Un des objectifs était le gain de temps, peut-on chiffrer celui- ci ? 

Une fois que les données seront à 100% fiables, le temps de production sera réduit à néant car tout est automatisé.

Autrement dit, Engie devrait passer de 500 JH annuel à 2.5 JH soit 99.5 % de gain, l’équivalent de 25 ETP.

 

futur

 Et le futur, on en parle ?

Cette première mise en place étant réussie, ENGIE compte étendre le déploiement de cet outil. Ainsi l’ensemble des collaborateurs aura accès sur Tableau Server à l’ensemble des univers qui leur sont nécessaires. Cela représente plus de 1000 personnes, une centaine par filière…

Une ouverture maximale sera faite en lecture.

Le déploiement de Tableau chez Engie n’en est donc qu’à son commencement…

Tagué , , , , , ,

Let it BI vous fait son retour de la Tableau Conference 2016

Tableau Conference 2016

Pour la première fois, Tableau a choisi Paris dans son programme Tableau Conference 2016. Nous remercions tout d’abord Tableau Software et AgenceRP de nous avoir invité à cet événement.

Début de journée avec la découverte de Tableau 10

C’est dans un des plus beaux endroits de notre paysage parisien à l’hôtel Pullman Tour Eiffel, je pense que la photo ci-dessus parle d’elle même…

La journée a commencé avec une ouverture digne d’un vrai show à l’Américaine avec à l’honneur la présentation de la nouvelle version de Tableau Desktop présentée par Edouard Beaucourt (Directeur régional France Europe du Sud) et Thierry D’hers (Vice-président, développement produit Tableau).

Nous avons été agréablement surpris par les nouveautés de cette version respectant la vision de Tableau à savoir simplicité, accessibilité et perfection (allant jusqu’à développer sa propre police pour assurer un affichage parfait, quel que soit le périphérique utilisé… clin d’œil à Steve Jobs ?).tableau conference 2016 paris

Nous avons été intéressés par de nouvelles fonctionnalités que nous attentions depuis un moment telles que le Data Blending permettant de fusionner et d’interroger plusieurs sources de données, la création de zones géographiques personnalisées en un clic, l’application Mobile sous Androïd, une comptabilité de Tableau Server sur Linux et j’en passe…

Le plus simple étant de découvrir la liste complète sur le site de Tableau.

Retour d’expérience

Le programme s’est décliné sous la forme de 16 sessions sur 4 plages horaires, le plus dur a donc été de choisir… À côté de cela, un atelier « Question / réponse » s’est tenu toute la journée avec la possibilité d’échanger avec des « Tableau Doctors » (cf. Experts Tableau) sur vos problématiques pendant 30 minutes… rien de mieux pour partir l’esprit tranquille.

Pour ma part, j’ai profité de la présence d’experts Tableau dans des sessions suivantes, qui seront sûrement disponibles en ligne prochainement, voici la liste détaillée :

1 – Planification et dimensionnement du déploiement de Tableau Server (par @Gaetan Bailby)

Gaetan est un spécialiste Tableau Server, il nous partage les recommandations pour le dimensionnement des serveurs et la répartition des charges. Si vous êtes déjà à l’aise avec l’administration de Tableau Server, la session de Gaetan peut vous apporter de nombreux best practices à suivre.

Si par exemple vous vous demandez si le Back grounder & Data engine devraient être dans le même cluster, ou que vous souhaitez estimée la charge du moteur VizQL, vous êtes au bon endroit !

2- Exploration des données Internet grâce aux connecteurs de données Web de Tableau (par @Alex Ross)

Exploration des données Internet grâce aux connecteurs de données Web de Tableau Alex Ross

Alex Ross

Alex est un passionné des réseaux sociaux, et plus particulièrement de la façon d’explorer les données qui en découlent. Il participe activement au développement de nouveaux « Web Data Connector », on pourrait ainsi le surnommer « WDC Master » 😉 ?

Alex vous propose pendant sa session de découvrir comment vous connecter à Facebook et Twitter en utilisant ses connecteurs de données mis à disposition (gratuitement) sur son site web tableaujunkie.

Alex vous explique également comment développer vos propres Web Data Connectors avec un peu de code (HTML, CSS, JS), mais non, n’ayez pas peur, vous verrez, c’est très bien expliqué !

3 – Lancez-vous dans les analyses avancées (par @Mohamed El Jaafari)

« Par fois, en analysant simplement de façon visuelle nos données, vous pourriez avoir des résultats bien plus proches de la réalité qu’en utilisant des modèles prédictifs. »

Je rejoins entièrement Mohamed dans son raisonnement d’introduction. Avant de vouloir absolument passer par des algorithmes « super-quantiques » de prédiction afin de rejoindre Marty McFly dans une autre dimension, posez-vous les questions simples telles que : « Quelles sont les données à ma disposition ? et, « À quel stade dépenser le plus de temps dans mon projet ?

Si toutefois la réponse est : « Dans l’utilisation d’algorithmes et la Data Science bien sûr ! », dans ce cas, je vous invite à découvrir les analyses avancées de Mohamed.

Au programme :

  • Lancez-vous dans les analyses avancées Mohamed El Jaafari

    Mohamed El Jaafari

    Segmentation et analyse de cohorte

  • Scénario et analyse d’hypothèse
  • Calculs sophistiqués
  • Analyse de séries temporelles
  • Analyse prédictive
  • Intégration avec R
  • Pourquoi intégrer Tableau avec R ?
  • « L’Analyse de sentiments sur des commentaires »

4 – Apprenez à maîtriser le filtrage (par @Bethany Lyons)

Vous pensez tout savoir sur les filtres avec Tableau ? Nous le pensions aussi …

Apprenez à maîtriser le filtrage par Bethany Lyons

Bethany Lyons

Bethany nous explique à travers une session interactive comment fonctionne le moteur de filtres de tableau.

 

Cet exercice est une mécanique mentale très intéressante, puisqu’elle vous permet d’agréger vos données en fonction de vos besoins. En effet, aussi artistique qu’elle soit, une visualisation est censée répondre à une ou plusieurs questions très précises, et pour y répondre au mieux, il faut maîtriser au maximum cette mécanique mentale.

Bethany aime les challenges, qui ont animé toute la session. Et même quand quelques aguerris réussissent à suivre sa session jusqu’à la fin, Bethany sait lancer un challenge final pour vous creuser à nouveau les méninges. À ce sujet, je vous invite à aller vers elle pour accepter son défi du moment (qu’elle vous expliquera mieux que moi).

Une communauté active et une équipe soudée

Nous avons pris beaucoup de plaisir à faire la rencontre des experts Tableau Software, qui nous ont transmis autant de passion que de connaissances. Et c’est avec impatience que nous attendons le prochain événement.

tableau team conference paris 2016

Les experts Tableau Software

Tagué , , ,