Archives de Tag: design

Power BI : Les 10 règles d’or pour faire briller vos tableaux de bord

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir comment faire « briller » vos tableaux de bord. Cette formation est présentée par Miguel Ryers de chez Microsoft dans un cas pratique sur l’outil de Data Visualization de Microsoft à savoir Power BI.

Vous pouvez découvrir par vous-même ce webinar proposé par Microsoft ou bien découvrir notre récapitulatif ci-dessous.

Miguel Ryers distingue quatre grands types de visualisations que l’on retrouve dans la conception d’un tableau de bord de façon générale. Bien entendu, le niveau exigé pour reproduire ce type de visualisation en allant d’un simple clic, à la conception complète d’une maquette graphique. Il peut donc être intéressant d’avoir des graphistes dans son entourage ou bien pourquoi pas, de le devenir vous-même ;).

microsoft power bi make beautiful dahboards sexy dataviz

Les 4 façons de visualiser vos données avec Power BI

Comme nous le précise Miguel Myers, il faut disposer de compétences en infographie avant de pouvoir se lancer sur des visualisations de type Infrographics (illustrations).

En effet, cette dernière est principalement constituée d’images qui doivent être soigneusement sélectionnées, la taille et les couleurs jouent donc un rôle primordial. Sans grande surprise, Miguel utilise principalement Adobe Illustrator et Photoshop, cependant l’outil utilisé importe peu, en revanche il nous indique qu’il est impératif d’exporter ses images au format PNG pour que ces images soient correctement reconnues par Microsoft Power BI.

Microsoft Power BI bien choisir comment visualiser ses données

Adaptez vos visualisations en fonction de vos interlocuteurs

Selon Miguel Myers, il faut bien choisir le type de visualisation que l’on va livrer à son client / demandeur de projet.

En effet, les attentes de votre interlocuteur vont varier en fonction de son métier, et il est par conséquent judicieux de sélectionner le type de visualisation qui répond le plus à ses attentes.

Power-BI-10-golden-rules-dataviz

Découvrez les 10 règles d’or pour rendre vos tableaux de bord attractifs

Power BI wireframe sketch template design

Règle #1 : Faites des maquettes

Peu importe l’outil que vous choisissez (Paint, Excel …), toujours commencer par un brouillon, une maquette fil de fer (ou wireframe), ou bien une maquette graphique pour s’assurer que la charte graphique proposée répond aux attentes de votre interlocuteur.

power bi rules 2 always use grid data discovery design

Règle #2 : Toujours, utiliser une grille

Cela vous assurera un équilibre dans la répartition des éléments qui constitue votre maquette.

NB : Il existe dans Power BI une option pour afficher la grille de vos tableaux de bord

power-bi-3-use-correct-aligment-rule-design

Règle #3 : Assurer un alignement correct

Il est essentiel de s’assurer que l’ensemble des éléments qui constituent votre rapport soient parfaitement alignés les uns par rapport aux autres. Power BI dispose également d’une fonctionnalité « d’alignement des éléments » pour s’assurer de cela.

Microsoft Power BI approriate spacing design report

Règle #4 : Gérer l’espacement des objets

Disposer de la bonne répartition de l’espace entre chaque élément pour faciliter la lecture du rapport.

Microsoft Power BI select the right background

Règle #5 : Bien choisir le fond d’écran de vos rapports

Il est crucial d’utiliser une image en haute résolution, mais aussi de bien respecter les contrastes. Certains fonds d’écrans sont difficiles à intégrer dans des rapports, préférez donc des couleurs unies et offrant un bon équilibre avec les couleurs utilisées pour vos visualisations (voir règle #9).

microsoft-power-bi-6-select-the-right-background

Règle #6 : Utiliser la bonne visualisation

Miguel nous conseille d’utiliser des visualisations adaptées aux données représentées, préférez donc les graphiques de types Gauges pour des ratios, des histogrammes pour des évolutions, des camemberts ou donuts pour des répartitions ou bien des tableurs pour un affichage détaillé des données.

microsoft power bi 7 dont use many effects

Règle #7 : N’utilisez pas trop d’animations

En effet, plutôt que d’exploiter au maximum tous les effets possibles, il est préférable de se contenter d’un minimum d’animation. Posez vous la question « Cette animation apporte-t-elle réellement quelque chose de plus à mon rapport ? », ainsi vous assurerez la disponibilité mentale de vos interlocuteurs qui se concentreront davantage sur l’essentiel à savoir, l’information.

microsoft power bi 8 use empty space wisely

Règle #8 : Utilisez correctement les espaces vides

En effet, il est préférable d’afficher moins d’éléments sur une même page afin d’améliorer sa lisibilité. Évitez de rajouter trop d’informations et de vouloir afficher toutes les données possibles. Si cela est trop compliqué, pensez à découper votre page en plusieurs pages, en vous concentrant sur une thématique précise sur chacune d’entre elles.

microsoft power bi 9 choose color palette

Règle #9 : Choisissez, et tenez-vous à une palette de couleur

On distingue trois grands types de palettes de couleur : analogue, triade et monochrome.

Miguel nous avoue qu’il préfère de façon générale utiliser le monochrome, quelques fois l’analogue, et rarement la triade.  Personnellement, mon choix varie souvent en fonction des couleurs et du thème que je choisis. J’utilise un outil en ligne gratuit et disponible à l’adresse suivante : https://color.adobe.com/.

Enfin, de façon générale, les ergonomes conseillent de respecter la règle des 5, à savoir maximum 5 couleurs, 5 éléments, 5 rubriques par pages. Cette valeur peut varier, Miguel conseille par exemple 4 couleurs dans des gammes analogue et triade, contre 6 couleurs dans la gamme monochrome.

microsoft power bi enhance the important parts of pageRègle 10 : Faites ressortir les informations essentielles.

Jouez avec les contrastes et les couleurs pour faire ressortir les informations que vous (et vos utilisateurs) jugez prioritaires. En faisant ainsi, vous aiderez vos utilisateurs à se concentrer sur l’essentiel et votre tableau de bord gagnera ainsi en efficacité. C’est indéniablement un détail qui sera apprécié par vos utilisateurs.

Microsoft Power BI Finish your dashboards

Enfin, pensez à bien finaliser vos tableaux de bord. C’est la couche de vernis vous fera briller votre travail, la touche de finition qui montre incitera vos utilisateurs à passer du temps sur vos tableaux de bord et à passer par vos à nouveau pour de futurs projets.

Tagué , , , ,