Archives Mensuelles: janvier 2015

Coca Cola « Open Happiness » a choisi Tableau Software comme outil de BI Light

Coca Cola "Open Happiness"

Coca Cola « Open Happiness »

C’est avec Tableau Software que Coca Cola à décidé de faire évoluer ses outils

d’aide à la prise de décision pour 2015. Tableau Software, un des leader  parmi les outils
de Self-BI (aussi appelés Business Intelligence Light), a une fois de plus saisi l’opportunité de prouver qu’il répond à la complexité des besoins d’une grande entreprise telle que Coca Cola.

  • Plus de 100 systèmes d’informations en production qui alimentent le data warehouse
  • Plus de 200 millions de lignes de données
Tableau de bord - Coca Cola

Tableau de bord – Coca Cola

Pour voir le webinar complet rendez vous sur le lien suivant : Webinar complet

Tagué , , , ,

Veille Business Intelligence novembre 2014

Self-service Business Intelligence, DataViz, Data Discovery, Data Story Telling

 

PowerBI

Microsoft Power BI

 

Une nouvelle version de Power BI débarque ! Testons la !

Au cours du Pass Summit 2014 qui a eu lieu à Seattle, la société de Satya Nadella a annoncé l’arrivée d’une nouvelle version de Power BI sans pour autant annoncer de date. Cette nouvelle version va intégrer le passage en HTML5  ainsi que l’ajout de quelques connecteurs SSAS, SQL Server (sans recopie de données), OneDrive, Bing, Salesforce, Hootsuite, Marketo, ZenDesk, GitHub…

Microsoft propose de tester cette dernière version, voici le lien : Test Power BI

Source: Decideo

Un lien pour suivre les dernières évolutions Power BI :

Le site de Power BI propose de suivre les différentes évolutions livrées :

Lien : Support office 

Encore du Power BI….avec une app… pour IOS !

Microsoft a prévu de sortir une application Power BI pour IOS et àtablette terme sur Android et Windows Phone. Elle est pour l’heure en preview et aucune date de sortie n’est prévue.

Source : Le monde informatique 

Et puisque vous en avez marre de Power BI … j’arrête d’en parler … 🙂

Dukan utilise Zendesk BIME Analytics

A la vue de l’explosion de ses données consolidées et analysées sur Excel, Dukan a choisi Bime pour réaliser le suivi des données relatives à ses

BIME

Zendesk BIME Analytics

seize sites à l’international avec le process suivant : recueil du besoin auprès d’un chef de projet IT et des responsables des sites France et Russie avant de passer du temps sur l’intégrité des données. Des tableaux de bord ont pu ensuite être mis en place pour répondre à des besoins de reports journaliers, hebdomadaires et mensuels sur des indicateurs tels que le CA encaissé et théorique (paiement multiple), les visiteurs uniques, les taux de conversion, les informations produits, les types de coaching…

 

Source : Blog Bime 

Une version gratuite  sur Amazon Web Services

Je vous avais parlé de Yellowfin le mois dernier et bien

Yellowfin

Yellowfin

sachez qu’ils viennent de mettre à disposition gratuitement leurs solutions de data visualisation pour les clients de AWS marketplace qui possèdent donc leurs données sur Amazon Redshift. Cette licence gratuite est valable douze mois et pour trois utilisateurs.

 

Source:  Decideo

Intelligence artificielle et Business Intelligence Analytics

IBM met  la puissance de sa technologie Watson au service de la BI

Watson analytics repose sur la technologie Watson qui est capable

IBM Watson

IBM Watson Analytics

de répondre à un nombre incalculable de questions comme peut en témoigner son utilisation dans le cadre du jeu télévisé américain Jeopardy (ici). Le nouvel outil proposé permet de :

 

  • Répondre à des questions en langage naturel (anglais pour le moment mais le français est prévu).
  • Travailler avec des données pertinentes dont l’intégrité est préservée via des traitements automatiques
  • Réaliser des analyses prédictives
  • Fournir des perspectives via le data story telling ou la mise en récit de données.

Source :  cxp 

Pour les curieux qui voudraient essayer l’outil :

Source : Site d’IBM

La BI agile, facteur de succès ?

Le cabinet Forrester a réalisé une étude auprès de 330 décideurs mondiaux en Business Intelligence et a pu conclure à une corrélation assez élevée entre la réussite globale de l’entreprise et l’adoption de produits innovants d’analyse BI et Big data. Cette étude date de 2013 mais elle demeure intéressante. Le compte rendu ci-dessous a été réalisé par SAP, je vous laisse le consulter en l’état.

Etude BI

Stats BI Agile ou Self-service Business Intelligence

 

Etude BI bis

Sondage innovation business intelligence self-service

Se former à la dataviz

Voici quelques liens intéressants pour se former ou découvrir des outils de data visualisation:

Tabeau soft

Se former bis

 

 

Tableau software

 

 QlikSense

 

 

Qlik Sense

 Formation qlik

 

Veille Business intelligence septembre-octobre

La phrase du mois :

Nous allons enlacer Microsoft dans nos bras. Nous les serrerons comme un boa constrictor. Et nous aspirerons toute la vie qui leur reste”… Jody Kohner, directrice du marketing produit chez Salesforce »

Data Visualisation: Self-service :

QlikSense débarque !

Qlik lance son outil de visualisation en libre-service  QlikSense. QlikSenseDu Qlikview mais en plus accessible : ergonomie au point / outil fonctionnellement complet / partage et collaboration / Smartsearch pour requêter  en langage naturel / data storytelling.
Source : démo Webinar Qliksense

SAP BO fait du self-service, ah bon ?

Et oui c’est fou ça et ce n’est pourtant pas nouveau … SAP LumiraSAP Lumira pour les intimes remplace « Visual Intelligence » chez SAP depuis quelques mois déjà. C’est un vrai outil de self-service avec les traditionnelles fonctionnalités, quelques connecteurs natifs (essentiellement des BDD, Excel, texte et connecteurs SAP) et du data storytelling La 1.20 vient de sortir.
Et pour information,  le très grand groupe Suisse Givaudan qui créé des fragrances et des arômes pour l’industrie de la parfumerie  et qui pèse 18 milliards de francs suisses pour un quart du marché mondial est en train de faire évoluer son SI BI et un passage au self-service est prévu pour bientôt !

Source 1 : Blog ASI
Source 2 : Le monde informatique
Source 3 : Sap lumira

 

Salesforce s’y met aussi…

Salesforce bien connu pour ses solutions de gestion relation client se lance dans l’analyse de données avec son outil  «Wave The Analytics Cloud» parfaitement intégré à ses solutions … ce qui fait perdre un peu de valeur ajoutée à tous les outils de data visualisation

SalesForce

Salesforce Analytics

qui ont développé des connecteurs avec Salesforce.

 

Cependant, la solution n’est pas encore au point fonctionnellement et reste relativement technique et peu accessible. Les clients Salesforce ne vont dont sûrement pas  revenir de suite vers la solution interne mais il faudra suivre l’évolution de celle-ci…

Source : Decideo


 

Yellowfin : un outil qui monte à l’étranger…

Yellowfin est un éditeur d’outils de reporting self-service australien qui commence à s’imposer. L’étude the BI Survey 2014 menée par le BARC Yellowfin(Business Applications Research Center) positionne d’ailleurs Yellowfin comme leader sur les périmètres suivants :

  • Perception qualité-prix
  • BI en Cloud
  • BI sur Mobile
  • Innovation
  • Une histoire au service de l’innovation et de la satisfaction du client

En France, Honda utilise notamment l’outil.

E-Commerce :

Editions Atlas =>  Un modèle éco différent => Des fraudes et des impayés => Quelles solutions ? 

FraudeLe groupe Editions Atlas spécialiste des collections
dont l’activité repose sur un modèle d’envoi de produits de
collection avant paiement est confronté à des problèmes de
fraude et d’impayés. Sa solution consiste à optimiser sa
connaissance client en centralisant les informations et en
mettant en place des notions de scoring client et des analyses de zone géographique de commandes.

Source : Le monde informatique

Et enfin quelques chiffres

Données471 Go ? C’est ce que transportent en moyenne, sur 16 km les salariés lorsqu’ils quittent leur bureau !

41 % ? C’est le pourcentage d’utilisateurs qui ont perdu un appareil stockant des données sur les 12 derniers mois.

138 Po ? C’est le volume de données transporté quotidiennement par le métro de notre chère capitale.

Source : Decideo

Les tendances Business Intelligence 2015

Comme tous les ans à la même période, des tendances pour la nouvelle année sont publiées, notamment par des éditeurs de logiciels.  Ce que je propose dans cet article, c’est dans un premier temps, d’identifier la place que va occuper la BI dans le monde de l’IT en termes de transformations sur l’année à venir et dans un second temps de préciser les évolutions décisionnelles à venir.

Où se positionne la BI dans les évolutions IT 2015 ?      Positionnement BI

Avant de déterminer quelles seront les tendances BI 2015, voyons ensemble quelle devrait être la place accordée à la BI sur le marché de l’IT.

D’après la société Gartner, la montée en puissance des outils d’analyses se positionne en quatrième position des évolutions IT à venir, derrière l’internet des objets ou l’impression en 3D par exemple. Mais ce qu’il est intéressant de constater, c’est qu’en première, sixième et septième position, on retrouve respectivement la mobilité, les machines intelligentes et le cloud computing, trois éléments qui vont nettement contribuer au développement de la BI et qui vont dans le sens des produits qui arrivent sur le marché tels que BIME ou Power BI.

Source : Site Gartner

Pour 01_Business, la BI va occuper une place très importante dans le monde de l’IT avec notamment la montée en puissance des objets connectés qui vont être générateurs d’un très grand nombre de données. 01_Business fait par ailleurs apparaître des éléments plus originaux comme  l’émergence de « républiques de données » avec des pays qui respecteront plus ou moins les nouvelles règles fixées par l’UE et des entreprises qui modifieront donc leur lieu de stockage et de gestion. Toujours dans cette notion de respect des règles, une attention importante devra être portée par les entreprises à la notion de responsabilité vis-à-vis de l’explosion des données liées au Big data. Enfin cet important volume de données devra être maîtrisé et sécurisé.

Source : 01_Business

Globalement, nous pouvons voir que la BI sera au cœur des évolutions IT pour cette année 2015. Nous allons désormais voir dans le détail quelles seront ces tendances.

Quelles sont les tendances BI 2015 ?

Comme chaque année à la même période, des éditeurs et des cabinets de conseil  publient les tendances BI pour l’année à venir. J’ai fait un petit tour d’horizon de celles-ci en prenant soin de croiser mes sources.

En France

Tableau Software (Editeur)

Pour Tableau, l’un des points clés sera l’adaptation de la gouvernance des données aux nouveaux usages tels que le self-service  que ce soit en termes de sécurité, d’accès ou bien de qualité de données. Cette notion de self-service va d’ailleurs se propager dans l’entreprise et aura pour avantage de permettre aux métiers d’avoir davantage d’intéractions avec les données et de dégager des tendances passées ou à venir via l’analyse prédictive. Mais cela permettra également aux DSI d’avoir des outils intégrables rapidement dans le SI.
En outre, la maîtrise des données issues des réseaux sociaux constituera un avantage concurrentiel.
Autre tendance dégagée par Tableau, et c’est un fil rouge depuis plusieurs années, la mobilité et le cloud arriveront à des niveaux de fiabilité, de sécurité et d’opérationnalité  qui conduiront à leur prolifération.
Enfin, l’éditeur a mis en avant deux points plus originaux mais non moins importants : l’attention portée aux communautés dans le choix des outils et enfin l’exploitation des données dans les articles de presse qui aura pour effet de démocratiser la BI dans le tissu économique Français.

Source : Site Tableau Software 

Zendesk BIME Analytics

Du côté de l’éditeur BIME, l’aspect collaboratif sera l’une des clés de cette année 2015 qu’il soit entre les utilisateurs finaux de tableaux de bord via des messageries instantanées autour des tableaux ou bien dans la relation client/fournisseur avec là encore une messagerie instantanée sur l’outil. A l’image de Tableau, Bime met également l’accent sur le self-service avec la mise à disposition d’algorithmes toujours plus complexes qui permettront à des utilisateurs lambda d’aller toujours plus loin dans leurs analyses en toute autonomie (ou presque).
Par ailleurs le cloud est également mis en valeur.
Enfin, toujours selon BIME, il y aura cette année deux nouveaux « marchés » de la donnée : celui de la santé et celui lié aux drones.

Source : Blog BIME 

 Is4propfit (site d’information IT et business)

Le site anglais  is4propfit révèle son top 5 des évolutions IT. Pour Edyta Kozek, Business Intelligence Development Manager chez Sapphire Business Intelligence, la première évolution majeure est une diminution des besoins en data scientist car les outils sont appelés à devenir de plus en plus user friendly et les manipulations de données de plus en plus accessibles. Le travail des utilisateurs sera essentiellement porté sur le recoupement des données, l’analyse de celles-ci et les analyses prédictives.
La deuxième tendance sera à une augmentation continue des demandes de self-service qui déplacera tout doucement la responsabilité des données vers l’utilisateur. Celui-ci appréciera d’ailleurs de plus en plus le story telling pour présenter ses résultats.
Les troisième et quatrième points ne sont pas des surprises puisqu’il s’agit de la mobilité et du cloud. Il faudra en effet un accès des données  en tout lieu qui permettra notamment de gérer les alertes  mais il faudra aller encore plus loin sur cet aspect-là en permettant à l’utilisateur non seulement de consulter les données mais également de pouvoir les travailler. Du côté du cloud, ses aspects pratique, flexible et peu coûteux entraîneront toujours plus de partisans.
Enfin dernier point, les utilisateurs BI trouveront dans les outils de nombreuses fonctions collaboratives  (commentaires / messageries instantanées sur les dashboards)

Source: blog is4propfit

Le site information-management met en avant la mobilité et le cloud comme évolutions impactant la BI. Concernant le traitement des données en lui-même, 2015 serait plutôt l’année du big data et des problématiques qui en découlent. Il faudra en effet savoir maîtriser ce flux de données potentiellement en les virtualisant et en les évaluant très rapidement pour trier, segmenter et conserver les données nécessaires.

Source: site information-management

finish 2

En guise de synthèse je vous propose un tableau recensant l’ensemble des évolutions et tendances à venir pour 2015 par acteur de l’entreprise.

 

 

 tableau tendances BI 2015